Adresse
Téléphone

PRINCIPE GENERAL

Elle est constituée par un groupe de personnes qui souhaitent créer un partenariat avec un ou plusieurs producteurs locaux, ayant des pratiques agricoles respectueuses de l'environnement.
 
Ce partenariat passe par la création d'une association et un contrat entre chaque adhérent de l'association et le producteur pour une période définie. Chaque adhérent paie en début de saison une part de production qui lui sera distribuée périodiquement à coût constant.

L'objectif des AMAP est de :
  • Soutenir et maintenir l'existence de fermes de proximité sur le territoire
  • Soutenir une agriculture paysanne c'est à dire à dimension humaine et rémunératrice pour les producteurs
  • D'encourager le développement des pratiques agricoles biologiques
  • Créer du lien social entre consommateurs et producteurs mais aussi entre citoyens-mangeurs !
  
Des Origines lointaines...
L'AMAP est un modèle original d'agriculture locale dont les racines remontent au début des années 60 au Japon. Un groupe de femmes s'est inquiété des taux de pesticides utilisés dans les cultures pouvant entraîner des risques d'empoisonnement pour leurs enfants. Elles se sont également senties concernées par l'augmentation des marchandises importées provoquant une diminution constante du nombre de fermiers locaux. Elles ont donc initié une relation directe entre leur groupe et un fermier local. Cet arrangement, appelé « Teikei » en japonais, se traduit par « mettre le visage du fermier sur la nourriture».
Ce concept a traversé l'Europe dans les années 70 en passant par la Suisse, l'Allemagne et l'Autriche ; il a été adapté aux Etats Unis sous le nom de CSA, «Community Supported Agriculture» dans le Massachusetts, en 1985. Aujourd'hui, ce système regroupe aux USA et au Canada un peu plus de 1000 fermes.
Arrivée en France par le sud...
La première AMAP de France a été créée en avril 2001 à Aubagne avec un couple de producteurs d'Ollioules (83), Daniel et Denise Vuillon, et un groupe de consomm'acteurs.